Installation in situ pour la maison du Japon à la cité internationale universitaire de Paris.

En référence à l'art floral japonais dit "Ikebana", j'ai repris le geste d'une main qui s'ouvre pour symboliser la rencontre de nos deux cultures.